Quels exercices de musculation pratiquer avec une chaise romaine ?
Chaise romaine, second exercice

Très prisée par de nombreux inconditionnels de gymnases, la chaise romaine est un excellent équipement pour travailler les muscles fléchisseurs de la hanche et des abdominaux. Egalement polyvalente, cette station de musculation renforce, en quelques séances complètes, tous les muscles du haut du corps, sans pour autant acheter tous les accessoires de fitness les plus superflus. Au-delà de son aspect minimaliste, la chaise romaine est un véritable atout que les sportifs les plus assidus ont utilisé depuis le 18ème siècle. En salle de musculation (qui n’a pas rêvé d’avoir des muscles d’acier comme Calum von Moger..) , à la maison ou au gymnase du quartier, découvrez quelques exercices pour tirer le meilleur parti de cette station de musculation.

La chaise romaine, c’est quoi ?

La chaise romaine est avant tout une station de musculation fixe qui se révèle excellente pour des abdominaux garnis et un ventre plat. Une fois utilisée avec régularité et assiduité, elle permet en quelques mois d’obtenir des résultats corrects, et ce sans même recourir à d’autres accessoires. Beaucoup de sportifs l’utilisent pour travailler différents muscles à l’aide de divers types d’exercices qui complètent leur entraînement. Cependant, il faut savoir qu’il n’existe pas que deux-trois types de chaise romaine. Si son aspect à l’origine était purement fonctionnel et peu ergonomique, les fabricants ont su l’améliorer pour convenir à différents besoins des sportifs et athlètes. Poignées, station élévatrice ou encore chaîne de traction sont autant de composants qui facilitent la prise de muscles et le raffermissement des abdominaux. Notez qu’un guide complet sur le sujet est disponible sur la page https://www.sport-equipements.fr/chaise-romaine/.

Exercice sur chaise romaine

Quelques exercices pour travailler ses muscles à l’aide d’une chaise romaine

  1. Les exercices abdos

Pour le travail des abdominaux, la chaise romaine permet des mouvements courts ou longs grâce à sa station élévatrice qui permet de relever les jambes. En pratique : vous vous positionnez sur le dos et prenez appui à l’aide de vos coudes ; vous relevez ensuite vos jambes en les attirant vers votre poitrine ; après, redescendez jusqu’à atteindre une position horizontale sur la station. Vous pouvez même alterner avec des poids ou des haltères que vous placerez sur vos chevilles afin d’accélérer le raffermissement de vos muscles.

  1. Les pompes

Autre exercice que vous pouvez réaliser avec une chaise romaine : la poignée du matériel vous permet de réaliser autant de pompes que vous le pouvez. Seulement, votre buste étant au-dessous des poignées, vous aurez un peu du mal à compléter une séance de pompes.

  1. Les dips

La chaise romaine est également recommandée pour réaliser les dips, grâce aux poignées de l’appareil et au support des avant-bras. Il faut savoir que ces entraînements sollicitent fortement les triceps et les épaules. Par ailleurs, une chaise romaine est souvent pourvue d’une ou plusieurs barres parallèles, positionnées au même niveau que les bras, ce qui permet de réaliser à la perfection des dips. Excellents pour faire travailler les muscles du buste (triceps, grand dorsal, trapèzes, pectoraux et deltoïdes), ces exercices sont cependant assez ardus pour les néophytes et ceux qui ont certaine réticence à soulever leur poids. Heureusement, les chaises romaines sont pourvues de poignées pour faciliter la réalisation des dips, avec les pieds calés au sol.

  1. Le relevé de genoux

Les exercices de relevé de jambes sont à priori simples, mais nécessitent toutefois quelques compétences si l’on ne dispose pas du matériel adéquat. La bonne nouvelle, c’est qu’une chaise romaine, station de musculation polyvalente, permet de réaliser des exercices en fonction de ses besoins, de son niveau et même de ses conditions physiques. Et c’est justement le cas du relevé de genoux qui consiste à relever les genoux vers la poitrine. Vous aurez donc compris que cet exercice est assez similaire au relevé de jambes, à cette différence près que vous relèverez vos genoux. Les débutants n’auront donc aucune difficulté à réaliser cet exercice qui, à défaut de faire travailler puissamment les abdos, amélioreront le gainage.

Chaise romaine, second exercice

  1. Le crunch

C’est l’un des derniers exercices qu’il est possible de réaliser à l’aide d’une chaise romaine. Au-delà de sa simplicité, c’est d’ailleurs le meilleur moyen de faire travailler les abdos sans utiliser aucun autre accessoire. Pour cela, rien de plus simple : il vous suffit de coincer vos pieds sous la barre sur la base de la structure de chaise romaine. Enchaînez ensuite les séries d’exercices sans craindre les blessures car l’ensemble d’une station de chaise romaine est lourde et donc stable. Seulement, pensez à installer un tapis de sol sous la barre transversale inférieure pour éviter les blessures. Pour un maximum de performance, vous pouvez aussi travailler vos obliques. Pour cela, il vous suffit d’amener votre coude droit sur votre genou gauche et en alternant, lorsque vous vous relevez, votre coude gauche sur votre genou droit.

Related Posts

Laisser un commentaire

Ne pas publier l'adresse mail Les champs obligatoires sont marqués *