Marathon de Londres, une visite chez nos voisins d’outre Manche
Paysage londoniens

Le marathon de Londres est une course longue distance qui se déroule dans le cadre du World Marathon Majors. L’événement a eu lieu pour la première fois le 29 mars 1981 et a depuis lieu au printemps de chaque année. Depuis 2010, la course est sponsorisée par Virgin Money.

Quelle est l’histoire du marathon de Londres ?

Le marathon de Londres n’est pas le premier événement de course longue distance organisé dans la ville. Londres a une longue histoire de marathon. Le premier, le marathon polytechnique a eu lieu pour la première fois en 1909.

L’actuel Marathon de Londres a été fondé par l’ancien champion olympique et journaliste Chris Brasher et l’athlète John Disley. Le premier marathon de Londres a eu lieu le 29 mars 1981 et plus de 20.000 personnes s’y étaient inscrites. 6.747 ont été acceptés et 6.255 ont franchi la ligne d’arrivée sur Constitution Hill. La popularité du marathon n’a cessé de croître depuis lors.

En 2009, 746.635 personnes avaient terminé la course depuis sa création. En 2010, 36.549 personnes ont franchi la ligne d’arrivée, le plus grand nombre de visiteurs depuis le début de la course. À la suite des attentats au marathon de Boston, les organisateurs du marathon de Londres ont entrepris de revoir leurs dispositifs de sécurité.

Comment se déroule la course ?

Le marathon se déroule sur un parcours situé en grande partie sur un terrain plat autour de la Tamise.

Le parcours commence à trois endroits distincts: le «départ rouge» dans le sud du Greenwich Park sur Charlton Way, le «départ vert» à St John’s Park et le «départ bleu» sur Shooter’s Hill Road. À partir de ces points la route se dirige vers l’est par Charlton. Les trois parcours convergent après 4,5 km à Woolwich, près de la caserne royale d’artillerie.

Lorsque les coureurs atteignent la barre des 10 km, ils passent devant l’Old Royal Naval College et se dirigent vers Cutty Sark. Se dirigeant ensuite vers Deptford et Surrey Quays, les concurrents courent le long de Jamaica Road avant d’atteindre le point à mi-parcours en traversant Tower Bridge. Courant vers l’est le long de la route de Wapping, les concurrents se dirigent vers Limehouse et se rendent à Mudchute sur l’île des Chiens via Westferry Road, avant de se diriger vers Canary Wharf.

Depuis le premier marathon, le parcours n’a subi que très peu de changements. Lors de la première course, le parcours a été diversifié autour de Southwark Park avant de rejoindre Jamaica Road sur le chemin de la Tower Bridge.

Quels sont les résultats les plus mémorables ?

Londres est l’un des six marathons mondiaux qui forment la compétition mondiale des marathons majeurs avec une bourse d’un million de dollars. Le marathon inaugural comptait 7.741 participants, dont 6.255 ont terminé la course. La première course d’élite féminine a été remportée en 1981 par la Britannique Joyce Smith en 2:29:57.

En 1983, les premières courses en fauteuil roulant ont eu lieu. Organisée par l’Association sportive britannique pour les handicapés (BASD), elle a vu la participation de 19 personnes, dont 17 ont franchi la ligne d’arrivée. Gordon Perry, du Royaume-Uni, a remporté la course masculine en fauteuil roulant en 3:20:07, et Denise Smith, également du Royaume-Uni, a remporté la course féminine en fauteuil roulant en 4:29:03.

Plusieurs records du monde ont été établis durant cet évènement. Khalid Khannouchi, représentant les États-Unis, a établi le record du monde masculin en 2:05:38 en 2002. L’année suivante, la coureuse britannique Paula Radcliffe a établi le record du monde féminin en 2:15:25.

Coureurs de marathon

Y-a-t-il une place pour les coureurs amateurs ?

La course attire des coureurs amateurs qui constituent l’essentiel des trente mille participants ou plus. Généralement, ils courent déguisés pour des causes caritatives. En 2002, Lloyd Scott a terminé le marathon en portant une combinaison de plongée en eau profonde pesant au total 50 kg. Il a également établi un record pour le temps de finition le plus long du marathon de Londres.

Le 19 avril 2003, l’ancien boxeur Michael Watson, à qui on avait annoncé qu’il ne pourrait plus jamais marcher après un combat avec Chris Eubank, a fait la une des journaux en terminant le marathon en six jours. En 2006, Sir Steve Redgrave (lauréat de cinq médailles d’or olympiques consécutives) a établi un nouveau record Guinness pour les fonds recueillis lors d’un marathon. Il a recueilli 1,8 million de livres sterling à titre de parrainage.

Un petit nombre de coureurs, connu sous le nom de « Ever Presents », ont couru chacun le marathon de Londres depuis 1981. Après 2014, leur nombre est tombé à 14. Au cours de la manifestation de 2014, le plus vieux de ces coureurs était Kenneth Jones, âgé de 80 ans, alors que le plus jeune coureur était Chris Finill, âgé de 55 ans. C’étaient tous des hommes.

Quels sont les sponsors et les médias qui couvrent l’évènement ?

Gillette, qui a parrainé l’événement de 1981 à 1983, a été l’un des premiers sponsors du marathon de Londres. Les sponsors suivants ont été :

  • Mars (1984-1988)
  • ADT (1989-1992)
  • NutraSweet (1993-1995)
  • Flora (1996-2009)

Le sponsor actuel, Virgin Money, sponsorise le marathon depuis 2010, après avoir signé un contrat de sponsoring d’une valeur de 17 millions de livres sterling en 2008 sur cinq ans. Le 22 avril 2013, le marathon de Londres a renouvelé son contrat de sponsoring avec Virgin Money pour une nouvelle période de cinq ans.

Un certain nombre d’autres sociétés et organisations utilisent également l’événement pour promouvoir leurs produits, notamment New Balance, Lucozade Sport, Fuller’s Brewery et Abbott Laboratories.

Depuis 1981, la BBC diffuse en direct le marathon de Londres. Sue Barker, Jonathan Edwards et Gabby Logan ont été les principaux présentateurs de cet évènement sur BBC One. Les principaux présentateurs sur BBC Two ont été Jonathan Edwards (2007-2012), Sonali Shah (2013) et Helen Skelton (2014-2015).

Comment participer au marathon de Londres ?

Le marathon de Londres est un spectacle étonnant d’athlétisme et de camaraderie, un spectacle qui inspire l’adulation, le respect et une petite voix dans la tête qui dit: je pourrais le faire si je le voulais. Si vous aviez besoin d’une autre excuse pour enfiler du lycra fluorescent, éviter le gâteau et vous lancer dans un programme d’entraînement exténuant, le marathon de Londres est également l’un des plus grands événements caritatifs de l’année.

En 2016, les coureurs ont collecté 59,4 millions de livres sterling, établissant un nouveau record du monde de collecte de fonds en une seule journée. Cela avait porté le montant total réuni par l’événement à plus de 830 millions de livres sterling depuis son lancement en 1981.

Alors, voici votre chance d’être l’une des 50 000 personnes, des athlètes d’élite aux débutants en longue distance, qui feront la queue pour participer à l’une des plus grandes courses sur route du monde.

Votre meilleure chance est le bulletin de demande public, qui est généralement disponible en mai. Vous devrez agir rapidement. Ne lancez pas votre demande trop près de la date limite! Vous devrez remplir un formulaire avec des détails comme :

  • le nom
  • l’adresse
  • l’âge
  • l’organisme de bienfaisance choisi

Plus de 250.000 personnes ont postulé en 2017, pour seulement 50 000 places. Les bulletins sont tirés au hasard et les résultats sont généralement annoncés en octobre.

Sources :

  • https://www.virginmoneylondonmarathon.com/en-gb/how-to-enter/ballot-entry/
  • https://www.theguardian.com/voluntary-sector-network/2017/apr/23/how-can-i-run-in-the-2018-london-marathon-charity
  • https://www.express.co.uk/news/uk/948034/london-marathon-apply-for-2019-how-to-enter-london-marathon-ballot
  • https://www.standard.co.uk/lifestyle/health/london-marathon-2019-ballot-how-to-sign-up-a3820376.html

Related Posts

Laisser un commentaire

Ne pas publier l'adresse mail Les champs obligatoires sont marqués *