Sports en J
Jai Alai

Le sport est une activité culturelle dans laquelle des individus entrent volontairement en relation avec d’autres personnes, afin de comparer leurs capacités et compétences respectives dans l’art du mouvement. On désigne également par le terme sport toutes les formes d’activité physique généralement compétitive qui, grâce à une participation organisée ou occasionnelle, ont pour objectif d’améliorer, maintenir ou utiliser les compétences et les capacités physiques tout en procurant un divertissement aux spectateurs et aux participants. Les participants s’affrontent selon des règles qu’ils ont fixées ou adoptées et sur la base de valeurs éthiques socialement acceptées. Dans la suite de cet article, nous traiterons des sports en J. Quels sports commençant par J connaissez-vous hormis le judo et le jujitsu ? Découvrez-en bien plus encore !

Jaï alai

  • Nombre de joueurs :
  • Année de création:1900
  • Pays de création : Cuba

Le jaï alai est un jeu de pelote basque. Sa variante la plus répandue est le Cesta Punta. Le jaï alai se joue dans un court à trois murs avec une balle en caoutchouc dur. Une fois saisie, cette balle est lancée avec un cesta, une longue pelle en osier courbée attachée à un bras. Le but est d’attraper le ballon, dans le cesta, puis de le renvoyer contre le mur avant dans un mouvement régulier et constant. L’effet de levier supplémentaire fourni par la cesta est ce qui permet aux joueurs de lancer la balle à des vitesses aussi élevées. La pelote atteint régulièrement des vitesses supérieures à 150 miles par heure. Si les adversaires ne peuvent pas attraper et renvoyer le ballon, et que le ballon reste dans les limites du terrain, le lanceur gagne un point.

joueur de jai alai

Jereed

  • Nombre de joueurs : deux équipes de 6,8 ou 12 joueurs
  • Année de création: 1071
  • Pays de création : Anatolie

Le Jereed est un sport équestre traditionnel turc dans lequel l’objectif des joueurs de chaque équipe est de lancer des javelots en bois émoussés sur les joueurs de l’équipe adverse. Un match est joué entre deux équipes de 6, 8 ou 12 joueurs de chaque côté pendant deux périodes de 45 minutes. Les bâtons utilisés pour ce sport sont généralement des bâtons de chêne séchés d’environ 70 à 100 cm de long avec des pointes en caoutchouc. Le terrain utilisé est un carré de 70 à 100 m de côté. Les points sont attribués aux équipes si elles sont capables de frapper les adversaires, d’attraper un javelot qui leur est lancé ou de faire tomber les adversaires. Des points sont déduits si le cheval est frappé ou si le javelot est lancé à moins de 5 mètres. L’équipe avec le plus de points à la fin du match est la gagnante.

Jereed, sport en J

Jiànzi

  • Nombre de joueurs : simple ou double
  • Année de création: 200 ans avant Jésus Christ
  • Pays de création : Chine

Le Jiànzi est un jeu asiatique traditionnel dans lequel les joueurs essaient de maintenir un volant de plumes en l’air avec les pieds et d’autres parties du corps, hormis les mains. Ce sport a des règles similaires à celles du badminton et du volleyball, bien qu’il se joue également de manière artistique. Le terrain de jeu du Jianzi est similaire au terrain de volleyball. Les joueurs peuvent aussi former un cercle dans la rue ou dans un parc. Au Vietnam, il est connu sous le nom de đá cầuet. C’est un sport national, joué principalement à Hanoi. Ce sport a été introduit pour la première fois en Europe en 1936. Ces dernières années, le jeu a gagné un large public à la fois en Europe, ainsi qu’aux États-Unis et dans d’autres pays.

Jiu Jitsu

  •  Nombre de joueurs : 2
  • Année de création: 13ème siècle
  • Pays de création : Japon

Jiu-Jitsu ou est un système japonais d’autodéfense et d’attaques à mains nues. Les techniques de base comprennent des coups sur les parties les plus faibles du corps humain (plexus solaire, artère carotide, foie et autres), des torsions et des flexions des articulations des bras et des jambes en combinaison avec divers lancers et prises suffocantes. Le jiu jitsu est la méthode d’autodéfense la plus complète et un sport populaire de la police et de l’armée dans la plupart des pays du monde. Les techniques de Jujitsu se retrouvent dans la plupart des arts martiaux japonais. Le Jujitsu peut être d’ailleurs être considéré comme la mère de la plupart des arts martiaux japonais. Le Jujitsu s’est formé entre les XIIIe et XIVe siècles. Il s’est considérablement développé au Japon en tant que système d’entraînement physique et de combat des samouraïs.

Jokgu

  • Nombre de joueurs : 2 équipes de 4 joueurs
  • Année de création: 1960
  • Pays de création : Corée

Le Jokgu est un sport coréen qui combine des aspects du football et du volleyball. Le Jokgu est un sport qui a été développé par l’armée coréenne comme passe-temps. Ce sport commençant par J est devenu plus tard extrêmement populaire dans tout le pays où il est pratiqué aux niveaux professionnel, amateur et junior. Il est très similaire au football-tennis. Un match de jokgu est joué entre deux équipes de quatre joueurs. Le terrain utilisé mesure 16×7 m avec un filet de 1,1 m de haut au milieu. Le ballon utilisé a un diamètre de 20 cm, ce qui est légèrement plus petit que le ballon utilisé pour le volleyball. L’objectif pour chaque équipe est de renvoyer légalement le ballon à l’adversaire. Les joueurs ne sont autorisés à frapper le ballon qu’avec leurs pieds ou leurs tibias. Les coups de tête sont également autorisés.

Jorkyball

  • Nombre de joueurs : 2 équipes de 2 joueurs
  • Année de création: 1987
  • Pays de création : France

Le jorkyball est une sorte de football à deux contre deux qui a été inventé par Gilles Paniez en 1987 dans un garage à Lyon, France. Il n’est actuellement joué que dans neuf pays au monde dont la France. Ce sport en J, qui tient du football et du squash, se pratique sur une piste de 10m x 5m dont la surface est recouverte de gazon artificiel et dont les parois sont en méthacrylate. Le but du jeu est de marquer un but dans le but adverse et pour cela il est possible d’utiliser les murs du court. Le ballon utilisé est de taille similaire à celui d’un ballon de handball. Le jorkyball se joue entre deux équipes avec deux joueurs dans chaque équipe. Un joueur est un attaquant et l’autre joue la défense. Chacun des joueurs est confiné dans une zone déterminée.

jorkyball, sport en J

Judo

  • Nombre de joueurs : individuel
  • Année de création: 1882
  • Pays de création : Japon

Le judo (voie de la flexibilité en japonais) est un art martial japonais dont le principe est de gagner en produisant un effet maximum avec un minimum d’effort. Cet art martial a été développé par Kanō Jigorō (1860-1938) à partir d’anciens styles de Jiu-Jitsu (Koryu). Aujourd’hui, le judo est pratiqué dans plus de 150 pays, ce qui en fait l’art martial le plus répandu au monde. Le judo n’est pas seulement un moyen de faire de l’exercice, mais aussi une philosophie de développement personnel. En ce sens, un maître judoka pratique également le judo lorsqu’il n’est pas dans la salle d’entraînement (dōjō en japonais). Le judo repose essentiellement sur deux principes philosophiques: l’entraide et la compréhension pour le progrès et le bien-être mutuels, ainsi que la meilleure utilisation possible du corps et de l’esprit.

Jukskei

  •  Nombre de joueurs : 2 équipes de 4 joueurs
  • Année de création: 18ème siècle
  • Pays de création : Afrique du Sud

Le Jukskei est un sport folklorique développé il y a plus de 270 ans en Afrique du Sud. On pense que le jeu est un prédécesseur du jeu américain du fer à cheval. Le sport se joue sur un terrain qui a deux fosses de sable séparées par une parcelle d’herbe au milieu. Les équipements nécessaires pour jouer au jeu sont des quilles en bois; connu sous le nom de skeis et une cheville en bois qui est la cible. L’objectif du sport est d’abattre la cheville cible en lui lançant les quilles. Un match se joue entre deux équipes de quatre joueurs. La cheville cible est placée dans l’une des fosses de sable et les joueurs doivent la frapper depuis la limite de l’autre fosse. La cible est placée entre une distance de 11 à 16 m, selon le sexe et le groupe d’âge des joueurs.

Jeet Kune Do

  • Nombre de joueurs : 1
  • Année de création: 1967
  • Pays de création : Chine

Le Jeet Kune Do (voie d’interception du poing) est un système d’arts martiaux hybride et une philosophie de vie fondé en 1967 par le spécialiste de renommée mondiale Bruce Lee. Il se caractérise par des mouvements directs, non classiques et simples. L’interception est la clé de ce sport, que ce soit l’interception de la technique de l’adversaire ou de son intention. Les principes directeurs de base sont la simplicité, la franchise et la liberté. Les techniques du Jeet Kune Do peuvent être appliquées à des combats réels, ainsi qu’à des situations de danger. À ce jour, cette technique est considérée comme l’une des plus populaires des arts martiaux et est enseignée dans de nombreux pays à travers le monde.

Jodo

  • Nombre de joueurs : individuel
  • Année de création: 17ème siècle
  • Pays de création : Japon

Le jodo est l’art de se battre avec un bâton en bois rond d’environ 122 cm dénommé jō, en utilisant des techniques pour vaincre un adversaire armé d’une épée. Le jodo, qui signifie «le chemin du bâton», est avec le kendo et l’iaido, l’un des trois arts martiaux régis par la Fédération All-Japan Kendo. Des trois arts, le jodo est de loin le plus rare et le moins connu. Le fondateur de cet art est Muso Gonnosuke, un samouraï du début du 17e siècle. Le jōdō est un art martial indépendant et autonome. Le jō est utilisé exclusivement pour la défense contre le katana. Un coup de katana peut rendre un jō inutilisable, mais inversement, un jōdōka (pratiquant du jodo) entraîné est capable de briser un katana avec un coup de jō ou de donner un corps mortel, par exemple au plexus solaire.

Jodo, sport en J

Related Posts

Laisser un commentaire

Ne pas publier l'adresse mail Les champs obligatoires sont marqués *