Sports en K
karting, sport en K

Le sport est l’un des moyens les plus efficaces pour préserver la santé et d’augmenter son énergie. La pratique du sport est considérée comme l’un des moyens pour traiter de nombreuses maladies chroniques. De façon pratique, le sport est un effort physique ou une compétence qu’un athlète utilise pour s’entraîner selon certaines règles. Cet effort physique peut être considéré comme un moyen de divertissement ou de compétition. Lisez la suite de cet article pour en savoir plus sur les sports en K.

Kabaddi

  • Nombre de joueurs : 2 équipes de 7 joueurs
  • Année de création: Période védique
  • Pays de création : Inde

Le Kabaddi est un sport traditionnel d’Asie du Sud. Le nom est dérivé des mots tamouls “kai” (main) et “pidi” (prise). Le match est joué entre deux équipes de 7 joueurs occupant chacune une moitié du terrain. Les joueurs passent à tour de rôle du côté de l’autre équipe, en répétant «kabaddi, kabaddi». Les points sont obtenus en marquant autant d’adversaires que possible sans se faire prendre ou respirer avant de retourner sur son territoire. Le Kabaddi est le sport national du Bangladesh et des États indiens du Tamil Nadu, du Maharashtra, du Bihar, de l’Andhra Pradesh, du Telangana et du Punjab. Ce sport fait partie du programme des Jeux asiatiques et dispose d’une Coupe du monde, pour les hommes et les femmes.

Le kabaddi modernisé

Kaisa

  • Nombre de joueurs : 2
  • Année de création: 18ème siècle
  • Pays de création : Russie

Le Kaisa ou Karoliina est un sport similaire au billard, qui est principalement pratiqué en Finlande et dans une certaine mesure en Russie. Le jeu est originaire de Russie. La particularité du Kaisa est que chaque joueur a sa propre balle de frappe. Il y a un total de cinq balles dans le jeu : 1 boule jaune (Kaisa), deux boules rouges et deux boules blanches (boules de frappe). Les balles de jeu officielles mesurent 68 mm de diamètre et pèsent de 220 à 230 g. Le Kaisa dispose d’un système de notation assez complexe, similaire à celui utilisé dans le billard anglais. Le premier joueur qui atteint 60 points gagne la partie. Le Kaisa est principalement un jeu récréatif, sans joueurs professionnels.

kaisa, un sport similaire au jeu de billard

Kalaripayattu

  • Nombre de joueurs : 1
  • Année de création: 3ème siècle avant Jésus Christ
  • Pays de création : Inde

Le Kalaripayattu est une forme d’art martial indien originaire de l’Etat du Kerala. Probablement l’un des plus anciens arts martiaux existants, il est pratiqué au Kerala et dans les régions adjacentes du Tamil Nadu et du Karnataka. Ce sport en K était pratiqué principalement par des castes guerrières telles que les Nairs et les Ezhavas. La formation commence par la maîtrise des techniques de base visant à renforcer et développer le corps. Ces exercices sont des coups de poing, des coups de pied, des sauts et des esquives. Les personnes qui utilisent cet art martial doivent avoir un corps très souple. Comme la plupart des autres arts martiaux indiens, le Kalaripayattu s’inspire fortement de l’hindouisme et se fonde sur les concepts médicinaux de l’Ayurveda. Un accent particulier est mis sur l’évitement des situations de confrontation.

Kalaripayattu, sport d'origine indienne

Karaté

  • Nombre de joueurs : 1
  • Année de création: 1920
  • Pays de création : Japon

Le karaté est un art martial japonais d’autodéfense sans armes contre un ennemi armé, qui a été conçu dans les années 1920, sur l’île d’Okinawa. Les pratiquants de ce sport commençant par K se nomment karatékas. Depuis 2020, le karaté est un sport olympique. Au stade initial, le karaté était un système de combat au corps à corps, destiné uniquement à la légitime défense. Le karaté a acquis une grande renommée. Des pratiquants très expérimentés peuvent fendre un bloc de glace, briser des copeaux de bois de 15 cm d’épaisseur avec un coup de pied et casser une pile de tuiles d’un coup de tête. Contrairement aux autres arts martiaux du Japon, en karaté le degré de contact direct entre les participants au combat est minime.

karaté, sport en K

Karting

  • Nombre de joueurs : variable
  • Année de création: 1956
  • Pays de création : États-Unis

Le karting est un sport automobile dans lequel des karts (petites voitures de course à 4 roues) se disputent la première place. Les karts peuvent développer des vitesses allant de 24 km/h (modèles amateurs) à 260 km/h (super karts sportifs). Le karting est souvent considéré comme une première étape dans la préparation à des sports automobiles plus prestigieux. Le karting est une activité récréative très populaire. Des compétitions professionnelles existent également. Le sport originaire des États-Unis est également devenu populaire en Europe. Une course de karting peut durer de 4 tours à 20 tours. Les courses se déroulent généralement sur des circuits réduits. Les trois formats les plus courants de courses de karting sont la course de vitesse conduite sur des circuits spécialement conçus, la course d’endurance conduite sur des routes de pleine longueur et la speedway racing conduite sur des pistes ovales.

karting, sport en K

Kegel

  • Nombre de joueurs : 1
  • Année de création: 19ème siècle
  • Pays de création : Allemagne

Le Kegel est un jeu de bowling allemand à neuf quilles qui se joue en Australie. L’objectif du sport est de faire rouler une balle en bois ou en plastique et d’abattre toutes les quilles. Appelées kegels, ces quilles sont disposées dans un format spécifique. Le sport a été introduit en Australie par des immigrants allemands au début du 19e siècle et reste populaire dans plusieurs régions. Le sport se pratique en intérieur. L’aire de jeu est une surface en bois lissée de 19,5 m de long. Les joueurs font rouler la balle à une extrémité de la voie et les kegels sont disposés à l’autre extrémité. La balle utilisée, contrairement au bowling à 10 quilles, n’a pas de trous pour les doigts. Le sport peut être joué individuellement ou en équipe.

les quilles de kegel

Kelly pool

  • Nombre de joueurs : 1 à 15
  • Année de création: 1913
  • Pays de création : États-Unis

Le jeu se joue avec un ensemble de 16 boules, 1 boule blanche et 15 boules colorées, numérotées de 1 à 15. Le croupier lance un jeton numéroté à chaque joueur potentiel. Le premier joueur commence le jeu en dispersant les boules. La bille blanche doit frapper un coussin avant d’entrer en contact avec les boules de billard. Le premier joueur à empocher la balle sur la table avec le numéro correspondant à son allée remporte le billard et la partie est terminée. Un joueur peut empocher n’importe quelle balle sur la table autre que la bille blanche et continue son jeu jusqu’à ce qu’il manque d’empocher une balle ou joue un faux tir. S’il empoche une balle autre que la sienne, mais dont aucun joueur n’a le numéro, il ne gagne rien mais continue son coup.

boules

Kemari

  • Nombre de joueurs : variable
  • Année de création: 600
  • Pays de création : Chine

Le Kemari est un jeu de balle qui serait venu de Chine au Japon pendant la période Yamato il y a environ 1400 ans. Il n’y a pas de gagnants ou de perdants dans ce jeu, l’objectif du jeu étant simplement de passer le ballon aux autres joueurs. Les joueurs travaillent ensemble pour maintenir la balle en peau de cerf, le mari, en l’air en utilisant n’importe quelle partie de leur corps sauf les mains ou les bras. Les premiers joueurs de ce sport en K étaient surtout des nobles. La popularité de ce sport s’est ensuite répandue aux samouraïs. Comme le kemari exigeait de l’agilité, de la vitesse, de la force et des réflexes, c’était un test approprié pour un guerrier samouraï. Aujourd’hui, le kemari est maintenu en vie à l’occasion de plusieurs événements qui se tiennent chaque année au Japon, où il est joué par des prêtres shintoïstes.

jeu de kemari

Kendo

  • Nombre de joueurs : 1
  • Année de création: 1711
  • Pays de création : Japon

Le kendo est un art martial japonais moderne issu du Kenjutsu (art de l’épée Samurai). L’épée utilisée dans le kendo (shinai) est en bambou et les pratiquants portent un type d’armure appelé bōgu. En combinant les techniques et les valeurs des arts martiaux d’une part, et la mobilité physique intense des sports modernes d’autre part, le kendo défie les capacités mentales et physiques de l’artiste martial. Le kendo en tant que chemin suit non seulement les techniques et les tactiques du combat à l’épée, mais aussi la formation spirituelle des samouraïs. Surtout, le pratiquant doit gagner en force de caractère, en détermination et en force morale grâce au Kendo.

kendo

Kho-kho

  • Nombre de joueurs : deux équipes de 9 joueurs
  • Année de création: 1900
  • Pays de création : Inde

Le kho-kho est un jeu traditionnel indien très populaire parmi les indiens. Ce jeu originaire du Maharashtra était initialement joué en calèche. La plupart des historiens indiens disent que le kho-kho est le résultat d’une modification d’un jeu de tag dans lequel un joueur court, poursuit et touche un autre joueur. Le jeu de kho-kho nécessite une bonne forme physique et de la souplesse pour esquiver les autres participants. Ce jeu développe des qualités telles que l’obéissance, la discipline, l’esprit sportif et la loyauté parmi les membres de l’équipe. Le jeu implique deux équipes de douze joueurs, dont neuf présents sur le terrain. A tour de rôle, les joueurs essaient de toucher les membres de l’autre équipe, qui doivent tout faire pour éviter d’être touché. C’est l’un des deux jeux traditionnels les plus populaires d’Asie du Sud, avec le Kabaddi. En plus de l’Asie du Sud, il est également joué en Afrique du Sud.

kho-kho, sport en K

Kickball

  • Nombre de joueurs : 2 équipes de 8 à 11 joueurs
  • Année de création: 1917
  • Pays de création : États-Unis

Le kickball est un jeu de type baseball inventé aux États-Unis dans la première moitié du 20e siècle. Comme le baseball, une équipe essaie de marquer. Ses joueurs se renvoient le ballon d’une base à l’autre tandis que l’équipe adverse essaie de les arrêter. Au lieu d’utiliser une batte pour frapper une petite balle dure, les joueurs doivent se renvoyer une grosse balle en caoutchouc. Cela rend ce sport en K très accessible aux enfants. Comme au baseball, le jeu est divisé en périodes pendant lesquelles les équipes au service et en défense changent de place. L’équipe qui a le plus de points à la fin de la partie est gagnante.

match de kickball

Kickboxing

  • Nombre de joueurs : 1
  • Année de création: années 60
  • Pays de création : Japon

Le terme kickboxing désigne un ensemble de sports de combat qui utilisent les pieds et les poings. Au milieu des années 1960, le japonais Kurosaki, un pratiquant de karaté Kiokushinkai, s’est rendu en Thaïlande pour découvrir le Muay Thai. A son retour au Japon, il a décidé de mélanger ses techniques de Karaté avec celles du Muay-Thai, en éliminant les coups de coude et de genou. Ainsi est né le kick-boxing. Le kick-boxing combine les coups de poing de la boxe avec les coups de pied du karaté. Il existe quelques variantes dans ce sport. Certains kickboxeurs pratiquent ce sport contre des adversaires sur un ring. D’autres amateurs de fitness pratiquent le kickboxing comme entraînement aérobie. Les techniques de kickboxing sont également pratiques pour la légitime défense. Au cours des dernières décennies, le kickboxing est devenu un sport passionnant à regarder et à pratiquer.

kickboxing, sport en K

Kilikiti

  • Nombre de joueurs : variable
  • Année de création: début du 19ème siècle
  • Pays de création : Samoa

Le Kilikiti est un sport similaire au cricket. Il est originaire des Samoa. Ce jeu est le sport national des Samoa. Il est également joué à Tuvalu et gagne en popularité en Nouvelle-Zélande. Les règles de ce sport sont flexibles. Jusqu’à récemment, le sport n’avait pas de règles officielles. L’Association néo-zélandaise de Kilikiti a récemment commencé à codifier des règles de jeu standardisées. Sur la base de ces nouvelles règles, la première équipe frappe pendant 30 minutes, et l’autre équipe batte également pour le nombre exact de balles. L’équipe avec le plus de points sera déclarée gagnante. Dans ce jeu très similaire au cricket. il y a deux gardiens de buts contrairement au cricket, où il n’y en a qu’un.

kilikiti, le cricket des Îles Samoa

Kin-Ball

  • Nombre de joueurs : 3 équipes de 4 joueurs
  • Année de création: 1986
  • Pays de création : Québec

Le Kin-Ball est un jeu d’équipe qui se joue avec trois équipes de quatre joueurs chacune. Le jeu a été inventé en 1986 au Québec par Mario Demers, professeur de sport. La balle utilisée pour jouer à ce jeu mesure 1,22 mètre de diamètre et pèse moins de 1 kilogramme. En raison de ses caractéristiques de vol particulières, il nécessite de la coordination, de la force, de la vitesse et de l’endurance de la part des joueurs. Pour faire un mouvement, l’équipe en possession du ballon, doit d’abord désigner une équipe en défense. Après désignation, le ballon doit être frappé avec une partie du corps au-dessus de la hanche. Si l’équipe en défense ne peut pas contrôler le ballon avant qu’il ne touche le sol, les deux autres équipes obtiennent un point. Une fois le ballon maîtrisé, un nouveau tour peut être démarré. L’ancienne équipe en défense devient désormais l’attaquant.

Kin-Ball, sport en K

Ki-o-Rahi

  • Nombre de joueurs : 2 équipes de 7 joueurs
  • Année de création : inconnu
  • Pays de création : Nouvelle Zélande

Le Ki-o-Rahi est un jeu de balle traditionnel maori. C’est un sport de contact à course rapide, joué sur un terrain circulaire. Il implique une manipulation imaginative et la circulation rapide d’un “ki” (balle). Avant l’arrivée des Européens, le Ki-o-Rahi était joué par les Maoris dans toute la Nouvelle-Zélande. Les règles du Ki o Rahi diffèrent légèrement d’une région à l’autre et cela apporte un aspect unique à ce sport commençant par K. Lorsqu’une équipe voyage dans une autre région, elle doit se familiariser avec les règles locales afin d’essayer de battre les locaux à leur «propre jeu». Deux équipes de sept joueurs s’affrontent sur un terrain circulaire avec des cercles concentriques. Le terrain est divisé en zones. La zone extérieure mesure 12 mètres de large et est connue sous le nom de Te Ao, la zone médiane fait 6 mètres de large et est nommée Te Roto. La zone centrale est le Te Motu.

joueuses de Ki-O-Rahi

Kitesurf

  • Nombre de joueurs : 1
  • Année de création: 1977
  • Pays de création : Pays-Bas

Le kitesurf est un sport cinétique qui combine les aspects du snowboard, du ski nautique et de la planche à voile. Le kitesurf utilise la force du vent avec un grand kite qui peut être propulsé dans l’eau ou parfois dans la neige. Comparé à d’autres sports à voile, le kitesurf est moins cher coûteux et plus pratique. Il est également unique en ce sens qu’il récolte l’énergie éolienne dans un espace beaucoup plus grand. La planche de kite ressemble à un wakeboard sans fixation ni bandage. Il existe de nombreux modes de kitesurf tels que le freestyle, le freeride, le down ride. En octobre 1977, Gijsbertus Adrianus Panhuise a déposé le premier brevet pour le KiteSurfing. Bien que ce brevet n’ait suscité aucun intérêt commercial, Gijsbertus Adrianus Panhuise pourrait être considéré comme le créateur du KiteSurfing.

kitesurf, sport en K

Klootschieten

  • Nombre de joueurs : deux équipes de 3 à 5 joueurs
  • Année de création: préhistoire
  • Pays de création : Allemagne

Le Klootschieten est un ancien sport folklorique pratiqué depuis des siècles en Allemagne et aux Pays-Bas. Ce jeu se joue avec deux équipes composées généralement de 3 à 5 personnes. Ce jeu exige que les participants lancent une balle lestée de plomb aussi loin que possible. Le ballon utilisé pour jouer à Klootschieten s’appelle kloot. Ce sport commençant par K possède plusieurs variantes. Dans la version la plus populaire, l’équipe doit atteindre une parcelle gazonnée avec le moins de lancers. Le kloot est fait de bois et de plomb et mesure 7 à 8 cm de diamètre. Il y a des courbes et des différences de hauteurs dans le parcours et la vraie compétence est de s’assurer que le ballon atteigne la parcelle enherbée en un minimum de lancers.

Klootschieten, sport en K

Korfball

  • Nombre de joueurs : 2 équipes de 8 joueurs
  • Année de création: 1902
  • Pays de création : Pays-Bas

Dans le korfball, l’objectif est d’introduire la balle de jeu dans un panier jaune situé en hauteur. Les 2 équipes qui s’affrontent au cours d’un match se composent de quatre femmes et de quatre hommes. L’aire de jeu se divise en zones d’attaque et de défense. Le korfball a des similitudes avec le basketball, mais s’avère une évolution du ringboll suédois. Le korfball se fonde sur les principes de la coopération, de la non-violence, de la non-spécialisation, des compétences et de la coéducation. C’est l’un des exemples les plus clairs des possibilités d’éviter la ségrégation sexuelle dans le sport.

korfball, sport en K

Krachtbal

  • Nombre de joueurs : 2 équipes de 4 personnes
  • Année de création: 1962
  • Pays de création : Belgique

Le krachtbal est un sport de balle qui se joue entre 2 équipes de 4 personnes. Le terrain de jeu se compose d’un rectangle avec une zone de but aux extrémités. Le but du jeu est de lancer le ballon dans la zone de but de l’adversaire au moyen d’un maximum de trois lancers (4 lancers pour les jeunes de moins de 15 ans). Le match comporte deux mi-temps de 25 minutes chacune. L’équipe qui marque le plus de points à la fin de la partie est le gagnant. La balle utilisée est un médecine-ball et pèse 4 kilogrammes pour les hommes et 2 kilogrammes pour les femmes. Chez les jeunes, une balle plus légère d’un kilogramme est jouée. Le krachtbal est principalement joué en Flandre occidentale.

Un jeu de krachtbal

Krolf

  • Nombre de joueurs : jusqu’à 6 joueurs
  • Année de création: 1973
  • Pays de création : Danemark

Le krolf est un mélange de croquet et de golf. Le sport a été inventé au Danemark et se joue avec le même équipement que le croquet; un maillet et une balle. Les règles du jeu sont similaires à ceux du golf. Il s’agit de mettre la balle dans un trou. Le sport est pratiqué à un niveau récréatif par des personnes de tous âges et est particulièrement populaire parmi les seniors. Un parcours de krolf se compose de 12 trous séparés par une distance de 5 à 30 mètres. Des drapeaux sont montés sur chaque trou pour une meilleure visibilité. Un jeu peut être joué avec jusqu’à six joueurs. Sur chaque trou, les joueurs se relaient pour frapper la balle une fois jusqu’à ce que tous les joueurs aient terminé le trou. Les joueurs passent ensuite aux trous suivants jusqu’à ce que les 12 trous soient terminés.

knol, sport en K

Kronum

  • Nombre de joueurs : 2 équipes de 10 joueurs
  • Année de création: 2008
  • Pays de création : Etats-Unis

Le kronum combine les éléments physiques et mentaux de divers sports tels que: le football, le basket-ball, le rugby, le football et le handball. En quelques années seulement, le Kronum a atteint les lycées, les universités et les milieux professionnels avec son slogan «Rejoignez la révolution». Sa popularité ne cesse de croître aux États-Unis et en Europe. Le kronum a été inventé en 2008 à l’Université Villanova en Pennsylvanie. Ce jeu nécessite deux équipes de 10 joueurs chacune. C’est un jeu rapide car les possessions peuvent changer rapidement, et les joueurs doivent être capables de s’adapter à des positions défensives ou offensives à tout moment pendant le jeu. Le contact physique est autorisé comme dans le rugby, bien qu’un contact excessif puisse entraîner un tir de pénalité pour le joueur fautif. Le match est divisé en trois phases de 20 minutes.

le kronum, un nouveau sport en K

Kubb

  • Nombre de joueurs : variable
  • Année de création : 793 /1066
  • Pays de création : Suède

Le Kubb est un jeu d’extérieur scandinave qui a vu le jour il y a plus de 1000 ans. La légende raconte que les Vikings en jouaient pendant des heures durant les soirées d’été. Le Kubb est parfois appelé Viking Chess. Le but du jeu est de renverser le roi. Cela ne peut être tenté que lorsque vous avez renversé tous les ‘Guard Kubbs’ de votre adversaire à l’aide des matraques de lancer. Mais attention, renversez le roi avant tous les gardes et vous avez perdu la partie. Les mesures officielles du terrain sont de 8 m × 5 m, mais cela peut être réduit si l’espace est plus limité. Le Kubb se joue en équipe. Les équipes peuvent être composées d’un nombre variable de personnes.

kubb, sport en K

Kung Fu

  • Nombre de joueurs : 1
  • Année de création: inconnu
  • Pays de création : Chine

Le Kung Fu est un ensemble de styles de combat développés en Chine. Ce sport ne cesse de gagner en popularité et est même devenue l’une des icônes de la culture populaire chinoise. Des variantes du Kung-Fu telles que le Qigong, le Tai Chi et le Shaolin comptent de nombreux pratiquants à travers le monde entier. Nombreux sont les Occidentaux qui croient que tous les Chinois sont des experts du Kung Fu. Il s’agit d’une erreur commune, quoique ce sport traditionnel ait une influence de plus en plus grande sur le quotidien des habitants de la Chine. Bien qu’il s’agisse de styles de combat, le Kung Fu prône la vertu et la paix, et non l’agression ou la violence.

kung fu, sport en K

Kurash

  • Nombre de joueurs : 2
  • Année de création: 1500 avant Jésus Christ
  • Pays de création : Ouzbékistan

Le Kurash est un ancien type de lutte originaire de l’Ouzbékistan. Selon les dernières recherches scientifiques, le Kurash aurait été inventé il y a au moins trois mille cinq cents ans. Le Kurash est donc l’un des arts martiaux les plus anciens que les hommes aient jamais pratiqués. Kurash est un mot ouzbek qui signifie «atteindre le but de la manière juste ou équitable». Depuis sa naissance jusqu’à ces derniers temps, le Kurash était utilisé comme art martial et comme divertissement physique public pendant les grandes vacances, les fêtes et les mariages. Les lutteurs kurash utilisent des serviettes pour tenir leurs adversaires, et leur objectif est de faire tomber leurs adversaires. Ce sport de lutte est populaire parmi les Turcs d’Asie centrale, en particulier les Tatars.

kurash, sport en K

Related Posts

Laisser un commentaire

Ne pas publier l'adresse mail Les champs obligatoires sont marqués *