foosball-table-2504130_960_720

La première image qui nous passe par la tête quand on entend parler du Babyfoot, c’est de ce jeu qu’on trouve toujours dans les cafés et les bars, et auquel on s’amuse à jouer entre amis. Mais derrière cette image un peu simpliste de ce jeu, il y a tout une philosophie derrière. C’est depuis les années 60 que le babyfoot a commencé à développer de l’importance, passant d’un passe-temps à un sport en bonne et due forme. Un sport tellement vrai qu’un championnat mondial lui fut consacré !

Le Babyfoot : un sport à ne pas sous-estimer

Oui, quiconque ne croyant pas à la pertinence de ce sport a certainement tort. On croit que c’est un jeu impliquant un effort minime, alors que, en vérité, il faut être doté d’une certaine force physique pour pouvoir tenir et tourner le poignet et frapper les balles plus de cent fois dans chaque match ! Bon courage avec les courbatures !

En plus, le babyfoot demande un grand niveau de concentration et une bonne capacité à maîtriser le stress, sans parler de la nécessité d’avoir une bonne stratégie de jeu.

Le championnat du monde en Babyfoot

Le championnat du monde en Babyfoot, le « ITSF world series » est organisé par Bonzini à Mondeville du 9 au 12 Mai 2019, et la participation est réservée uniquement aux licenciés ITSF. Les joueurs vont se livrer bataille sur des Babyfoot de la marque de l’organisateur. Les baby foot bonzini sont garants d’une bonne qualité de jeu, grâce à leur matériel de très haute qualité.

Les inscriptions

Les inscriptions doivent être faites au plus tard le Jeudi 2 Mai 2019, et au-delà de cette date, aucune inscription ne serait acceptée. En s’inscrivant vous aurez l’accord à la FFFT et l’ITSF pour publier toutes les vidéos et photographies où ils pourront figurer durant la compétition.

Pour s’inscrire, on a le choix entre prendre un forfait ou payer par compétition. Les forfaits sont au nombre de quatre, dont les frais varient entre 30€ et 80 €, et incluent 5 compétitions. Si l’on opte pour l’option de payer par compétition, on doit payer 25 € en plus de 30 € par tournoi. Les personnes handicapées y participent gratuitement. 

Les compétitions

  • Le Format des  Team Warm up

Dans les teams warm up, on joue à quatre joueurs par équipe, dont chacun doit jouer entre 2 et 4 fois en double. Les équipes ne sont pas protégées dans les Team Warm up. Le premier qui marque 21 points reporte le match. Si on est à 20 de chaque côté,  égalité est déclarée si l’on est à l’étape de la qualification, sinon on procède par penalty s’il faut éliminer une équipe.

  • Le système suisse

Les compétitions se joueront en système suisse. On procède par tirage au sort pour le premier tour. 50% des équipes  (12 de la catégorie Homme et 4 de la catégorie Femme) y sont protégé selon leur classement ITSF. Les catégories Espoir et Vétéran sont protégées selon leur classement aussi durant le 2ème tour. Pour le reste des tours, le logiciel s’occupe de combiner les équipes pour chaque compétition.

A part les handisport, les équipes de toutes les autres catégories doivent être composées de 7 joueurs : 4 principaux et 3 remplaçants. Les Handisport doivent être 4 joueurs par équipe : 3 principaux et 1 remplaçant. Le coach de l’équipe peut aussi faire partie des joueurs et participer aux compétitions.  

Related Posts

2Commentaires

  • GD-KMAN
    mai 19, 2019

    1) Est-ce que pendant le penalty, la barre des 2 joue ou bien elle est suspendue ?
    2) Entre l’équipe jouant la balle et celle contrant la balle sortie, à qui sera la possession de la balle à remise en jeu ?

  • GD-KMAN
    mai 19, 2019

    1) Est-ce que pendant le penalty, la barre des 2 joue ou bien elle est suspendue ?
    2) Entre l’équipe jouant la balle et celle contrant la balle sortie, à qui sera la possession de la balle à remise en jeu ?

Laisser un commentaire

Ne pas publier l'adresse mail Les champs obligatoires sont marqués *

Change Pricing Plan

We recommend you check the details of Pricing Plans before changing. Cliquez-ici



180joursPour une salle0 regular & 0 featured listings