Randonnées en VTT
Randonnées en VTT

Quoi de plus attractif que de respirer l’air frais de la montagne aux commandes de son VTT ! Il faut toutefois reconnaître que le VTT ne se laisse pas facilement apprivoiser et qu’un certain nombre d’équipements sont nécessaires pour faire du VTT en toute sécurité. Dans cet article, vous trouverez des conseils pour vous équiper lorsque vous débutez.

Choisir un vélo adapté

Le vélo est une machine complexe, c’est pourquoi il est essentiel de vous rendre dans un magasin pour en choisir un. Oui, vous pouvez trouver des offres bon marché en ligne, mais il est trop facile pour un débutant de faire un mauvais choix et de se retrouver avec une machine inadaptée.

La plupart des magasins sont gérés par des passionnés de vélo qui ne sont que trop heureux de répondre à toutes vos questions. Il existe trois principaux types de vélo tout terrain :

  • les vélos rigides
  • les vélos à suspension avant
  • les vélos à suspension intégrale

Un vélo rigide n’a pas de suspension. Cela permet d’économiser du poids, de réduire les frais d’entretien et de réduire le temps de réflexion lorsque vous apprenez à conduire hors route. Mais sur les pistes rocheuses ou racinaires, votre confort et votre contrôle en souffriront.

La deuxième catégorie vélo vous aide à affronter des terrains plus techniques. Ils sont plus lourds que les vélos rigides de même prix, mais moins chers, plus légers et offrent une meilleure maniabilité que les vélos à suspension intégrale.

Les vélos à suspension totale sont dotés de suspensions à l’avant et à l’arrière, ce qui améliore le confort et vous permet de rouler sur des terrains plus techniques.

Pause en VTT

Avoir les bons accessoires

Un certain nombre d’accessoire vous éviterons des ennuis et amélioreront votre confort. Parmi les plus essentiels, on compte :

  • un casque
  • des gants
  • un kit de dépannage
  • des lunettes
  • un pack de rafraîchissement

Votre casque doit être au même niveau que votre tête et être ajusté assez confortablement. Il ne doit pas masquer votre vision ni couvrir le dessus de vos oreilles, aucun mouvement excessif ne doit en outre être provoqué si vous tirez le casque en avant et en arrière. La mentonnière doit être sécurisée et les courroies menant à votre mentonnière doivent être placées de part et d’autre de vos oreilles.

Tous les vététistes ne portent pas de gants, mais c’est une bonne idée lorsque vous débutez, en raison de la forte probabilité de chute. Ils aident également à réduire la douleur causée par les vibrations du vélo. Vous pouvez vous procurer des mitaines sans doigts pour l’été, mais pour les randonnées en hiver, les gants complets sont bien meilleurs.

Une pompe fiable et un kit de réparation de crevaison sont deux éléments importants à ne pas oublier. Cela vaut également la peine d’acheter un kit multi-outil pour pouvoir effectuer les réparations de base en bordure de piste. Vous aurez plus de détail en consultant le site Veloperf.

Promenade en VTT

Rien de plus énervant que de rouler et d’être soudainement frappé à l’œil par une mouche ou un autre objet. C’est pourquoi tant de cyclistes portent une protection oculaire. Des lunettes transparentes sont excellentes parce que vous pouvez les porter toute l’année et que vous n’êtes pas plongé dans l’obscurité lorsque vous entrez dans une section boisée.

Il est important de rester hydraté pendant que vous roulez. Procurez-vous une bouteille d’eau pour votre vélo ou, mieux encore, investissez dans un sac à dos d’hydratation. Il s’agit d’une vessie pleine qui est pourvue d’une longue paille pour boire pendant que vous roulez. Ces packs ont une pléthore de poches pour stocker tous vos petits objets.

Related Posts

Laisser un commentaire

Ne pas publier l'adresse mail Les champs obligatoires sont marqués *

Change Pricing Plan

We recommend you check the details of Pricing Plans before changing. Cliquez-ici



180joursPour une salle0 regular & 0 featured listings