reprendre-l-activite-apres-trois-mois-d-arret-eviter-les-blessures.jpg

Après cette longue période de confinement, les Français peuvent enfin retrouver une partie de leurs activités habituelles. Les sportifs font partie de ceux qui vont s’en réjouir, puisqu’il est désormais possible de sortir au-delà de 1 kilomètre et de reprendre les activités physiques.

Dans les zones catégorisées vertes, les salles de sport pourront également ouvrir. Néanmoins, après trois mois sans activité physique, une reprise brusque est à éviter. Découvrez donc les précautions à suivre pour reprendre sans se blesser.

Évaluer son aptitude avant de reprendre

Faire du sport régulièrement permet d’entretenir son corps et d’avoir une bonne condition physique au quotidien. En parallèle, une interruption peut également l’affaiblir. La crise sanitaire n’a pourtant laissé aucun choix à personne. Afin de reprendre dans les meilleures conditions, il s’avère donc nécessaire d’évaluer son état de santé et ses capacités.

Pour ce faire, réalisez une série de tests d’aptitudes. Vous pouvez, par exemple, effectuer quelques minutes de marche, ou courir sur une distance relativement courte. A la fin de vos activités, faites attention aux éventuels signes d’alerte. Ce peut être des douleurs articulaires, une douleur à la poitrine ou un étourdissement.

Si ces problèmes se présentent, n’hésitez pas à consulter un professionnel de santé, afin de faire un bilan de santé complet.

Commencer avec une activité à intensité modérée

L’interruption sportive entraîne une perte musculaire, et augmente la sensibilité. Afin de réduire les risques de blessure musculaire et articulaire, il faut donc améliorer ses capacités progressivement.

Vous pouvez alors reprendre en restant chez vous. Dans ce cas, faites appel à un coach sportif à domicile, qui peut vous proposer un programme personnalisé, adapté à votre condition physique. Vous pouvez ainsi vous entraîner à votre rythme, avant de vous remettre dans les salles de sport, et suivre un programme plus intense.

De plus, faire du sport à la maison vous permet d’utiliser vos équipements personnels. Il s’agit donc de la solution la plus appropriée pour réduire autant les risques de blessure que les risques liés à la propagation du virus.

coach sportif

Pratiquer régulièrement, et non intensément

Vous voulez retrouver votre forme avant le confinement ? Ou avez-vous pris du poids, et souhaitez les perdre rapidement ? Pratiquer de manière intense n’est pas la solution pour y parvenir. Optez plutôt pour une pratique régulière, à raison de 2 ou 3 séances dans la semaine pour commencer.

En outre, chacune de vos séances doit comprendre les trois phases d’un bon entrainement, à savoir :

  1. L’échauffement, qui permet de préparer le corps à une activité plus intense ;
  2. L’activité proprement dite ;
  3. La récupération, pendant laquelle le corps élimine les toxines et reprend la forme.

Bien qu’elles aient déjà été nécessaires avant, ces différentes étapes doivent être particulièrement respectées avec la reprise d’activité, pour éviter les accidents.

L’importance d’une alimentation saine et équilibrée

Une alimentation équilibrée est indispensable pour maintenir un bon état de santé. Elle est d’autant plus utile si vous prévoyez de reprendre le sport. Il est ainsi important d’avoir une alimentation variée, qui permet l’apport de nutriments essentiels.

Privilégiez, dans ce cas, les fruits et les légumes qui vous aident à combattre la fatigue musculaire. Optez également pour des aliments riches en glucides et en protéines, qui contribuent au renforcement musculaire. Si nécessaire, n’hésitez pas à demander le conseil d’un professionnel, en mesure d’élaborer un programme alimentaire adapté pour une remise en mouvement.

Qu’en est-il des personnes en contact avec le virus ?

Bien évidemment, le sport n’est pas conseillé pour les personnes qui souffrent d’une infection. En revanche, pour les personnes déjà guéries, il est possible de reprendre après avoir consulté un professionnel de santé. Ceci est aussi valable pour les personnes qui ont été en isolement ou en contact avec des malades.

Le médecin doit, en effet, évaluer la fonction respiratoire et l’état de votre système cardiovasculaire. Vous pouvez ensuite reprendre des activités physiques, uniquement s’il n’y a aucune contre-indication. Toutefois, il est toujours recommandé d’éviter les activités qui sollicitent le corps de manière intense.

Quelle activité physique pratiquer après le confinement ?

Les activités en plein air, telles que le jogging ou le cyclisme, sont désormais autorisées, sur l’ensemble du territoire national et sans aucune restriction liée à la durée.

Il est toutefois nécessaire de respecter les préconisations sanitaires. Les gestes barrières et la règle de distanciation sociale doivent donc être maintenus. En cas de regroupement, par exemple pour une séance de yoga ou de fitness, il faut aussi respecter un nombre limite de 10 personnes.

Pour les sports en lieux couverts, seules les personnes habitant dans les zones vertes peuvent les pratiquer, jusqu’à la levée des restrictions. Quant aux sports collectifs et de contact, ils sont interdits jusqu’à nouvel ordre.

Le choix doit, néanmoins, se faire en fonction de vos aptitudes. D’où l’intérêt de demander l’avis d’un professionnel ou de reprendre avec un coach personnel. Un professionnel peut, en effet, créer un programme adapté à vos conditions physiques.

Confinement et inactivité : quels risques pour la santé ?

Durant cette période de confinement, certains sportifs, amateurs ou professionnels, ont tout de même fait du sport chez eux. Pour d’autres, il était synonyme d’inactivité. Pourtant, cette absence de mouvement n’est pas sans conséquence sur le corps.

Elle favorise notamment les blessures et les courbatures à la reprise du sport. En effet, le corps ne s’est plus habitué à être sollicité à la manière dont vous réalisez vos mouvements. Vous risquez également de perdre votre équilibre, et de chuter plus facilement, surtout si vous pratiquez à nouveau en terrains accidentés. Il faut savoir que le mouvement aide à maintenir la stabilité et l’équilibre du corps.

Il est également possible de constater une perte de masse musculaire. Effectivement, le corps est sollicité différemment, avec l’inactivité à la maison et la réduction des déplacements. La perte de masse ne se verra donc pas uniquement chez les sportifs pratiquant de la musculation.

A tout ceci s’ajoutent les maux provoqués par télétravail, et aux postures adoptées si vous ne travaillez pas dans les meilleures conditions.

Ainsi, reprendre les activités sportives est une manière de se défaire des tensions accumulées lors de cette période de confinement. Vigilance est toutefois de mise. Il est indispensable de suivre un programme de reprise progressive, pour éviter les accidents musculaires et articulaires. Il permet également d’améliorer l’endurance cardiovasculaire, sachant que le cœur était peu stimulé durant le confinement.

Commencer par quelques exercices et étirements chez soi ne fera donc aucun mal au corps. La marche ou le jogging peut également vous aider. Dans le même temps, soyez attentif aux signes d’alerte envoyés par votre corps. Aux premiers problèmes, n’hésitez pas à consulter un professionnel de santé.

Related Posts

Laisser un commentaire

Ne pas publier l'adresse mail Les champs obligatoires sont marqués *

Change Pricing Plan

We recommend you check the details of Pricing Plans before changing. Cliquez-ici



180joursPour une salle0 regular & 0 featured listings