La préparation mentale des sportifs : tout ce qu’il faut savoir
Préparation mentale

Contrairement à certaines idées reçues, les sportifs n’entraînent pas que leur corps. En effet, leur esprit et leur mental ont aussi besoin d’une mise en condition spéciale tout aussi indispensable que la préparation physique. Il s’agit de la préparation mentale dont les bénéfices sont essentiels pour les sportifs, à divers niveaux. Elle est toutefois à différencier de la préparation psychologique. Mais précisément, qu’est-ce que la préparation mentale ? Pour quels sportifs est-elle indiquée ? Pourquoi est-ce un sujet d’actualité depuis les JO 2021 de Tokyo ? Retrouvez ici toutes les informations sur le sujet.

Pourquoi la préparation mentale est-elle importante pour les sportifs ?

Dans tous les domaines, le mental est associé au physique dans l’accomplissement des actions. Pour les sportifs aussi, il s’agit d’un pilier essentiel pour améliorer leurs performances. Mais il est bien trop souvent négligé.

Préparation mentale : de quoi s’agit-il ?

La préparation mentale en sport est une méthode qui s’appuie sur la capacité des sportifs à se servir de leurs facultés cognitives et habiletés mentales. Cet entraînement aide à endurcir le mental des sportifs pour les aider à chaque fois à aller au-delà de leurs limites. C’est une préparation déterminante pour réussir de meilleures performances.

Comment faire pour se préparer mentalement ?

La préparation mentale ne doit pas s’effectuer en roue libre. Généralement, les sportifs font appel à l’expertise d’un coach spécialisé (préparateur mental). C’est ce dernier qui initie individuellement ou collectivement les athlètes : la préparation mentale assure la motivation, de même que l’autonomie et le plaisir de pratiquer. Peu à peu, le sportif devient indépendant vis-à-vis de son coach et peut ainsi s’exercer seul. Le plus souvent, ce sont les entraîneurs ou présidents de club qui ont recours à un coach pour un encadrement collectif.

La préparation mentale s’effectue le plus souvent pour un but déterminé. Les sportifs y ont recours à la veille d’une compétition par exemple, ou pour mieux passer les entraînements physiques. Il leur arrive même de se préparer mentalement sur une longue période, pour préparer les JO de Tokyo ou durant les saisons de matchs par exemple.

Concrètement, cette mise en condition mentale s’appuie sur des échanges et l’utilisation de plusieurs techniques. De la méditation à la sophrologie en passant par l’imagerie mentale, les experts disposent des clés pour préparer au mieux les sportifs.

préparation mentale

Quels sont les bienfaits pour le sportif ?

Contrairement à de nombreuses idées reçues, la préparation mentale n’est pas l’apanage des sportifs professionnels ou expérimentés. Débutants, amateurs, sportifs occasionnels, tous ceux qui font du sport ou qui pratiquent la compétition peuvent effectuer cette mise en condition mentale. Elle fait partie des outils de coaching dont le sportif a besoin pour bien effectuer ses exercices, quelle que soit sa discipline.

La concentration

Se préparer mentalement donne l’avantage d’être plus concentré. Le sportif est ainsi en mesure d’oublier tout ce qui l’entoure pour se consacrer exclusivement à sa discipline en situation. C’est aussi par cette méthode qu’il parvient à enlever ses barrières mentales afin d’accéder à son plein potentiel physique.

Ce dépassement de soi procure en outre un plaisir sans pareil qui pousse le sportif à toujours vouloir aller plus loin. Le sportif au cours d’une compétition peut facilement atteindre et rester dans l’état de flow. Un état de concentration extrême et de réussite absolue.

La gestion des émotions

Savoir gérer ses émotions est primordial pour un athlète qui souhaite évoluer. Avec une bonne préparation mentale, ce dernier pourra identifier clairement ses ressentiments et les utiliser pour avancer. Le sportif est en mesure de mieux gérer le stress de la compétition, le stress lié à la pratique sportive, l’angoisse et bien d’autres émotions.

De la même manière qu’il ne laissera pas les mauvaises émotions prendre le contrôle de son mental, il ne devra pas non plus plonger dans une euphorie béate. Il atteint ainsi le bon état d’équilibre (mental-physique) pour réussir ses activités.

La poursuite d’un but pour le sportif

Comme mentionné plus haut, la préparation mentale s’accompagne d’un but. Il peut s’agir :

  • de réussir un entraînement
  • d’être le meilleur de la compétition
  • de garder un mental de gagnant durant toute la saison
  • d’avoir plus de motivation
  • de dépasser un record

Dans la mise en condition mentale, il n’y a pas de préparation sans un but à atteindre. C’est l’objectif fixé qui devient le point d’ancrage de la préparation. Ce faisant, le sportif fera tout pour atteindre le but qu’il s’est fixé quitte à dépasser ses limites.

Des performances sportives optimisées

La plupart des limites imposées au corps sont souvent celles de l’esprit. En d’autres termes, c’est parce que le sportif pense qu’il ne peut pas faire telle ou telle action que le corps suit. Avec la préparation mentale, c’est le moment de dire au corps qu’il peut et ancrer profondément cette pensée positive dans son esprit. Une mise en condition mentale réussie offre au sportif la possibilité d’explorer toute l’étendue de son potentiel et d’avoir un regain d’énergie. Certains réalisent dès lors qu’ils n’utilisaient même pas 40 % des capacités de leur corps.

préparation physique et mentale

Quelle est la différence avec la préparation psychologique ?

La préparation psychologique est une technique plus large que la mise en condition mentale. En effet, la préparation psychologique s’appuie surtout sur des éléments externes au sportif. Il s’agit entre autres d’une analyse des personnes, de l’environnement et des facteurs ayant une quelconque influence sur le sportif et son évolution. La plupart du temps, la préparation psychologique sort du périmètre sportif pour une approche plus globale.

Les deux notions sont néanmoins complémentaires et sont utilisées généralement l’une après l’autre. L’ordre de préparation n’est pas figé et dépend principalement de la personnalité du sportif de même que de sa vie personnelle. Une combinaison des deux préparations présente des atouts notables. Vous avez entre autres :

  • la sensation d’auto-contrôle
  • l’atteinte et le maintien d’un calme mental
  • une meilleure confiance en soi
  • une concentration absolue sur l’instant précis
  • la dissipation de tensions parasites

Le sportif se met dans les dispositions mentales et psychologiques adéquates pour déterminer précisément ses objectifs. Une fois établis, l’athlète met tout en œuvre pour atteindre ces objectifs dans le délai imparti.

Préparation mentale : de nombreux athlètes en parlent au JO de Tokyo

Les Jeux Olympiques de Tokyo 2021 constituent un exemple typique de la nécessité d’une bonne préparation mentale. De nombreux athlètes ou entraîneurs n’ont d’ailleurs pas hésité à s’offrir les services d’un coach spécialisé pour un accompagnement spécifique. À cette occasion, les objectifs sont assez variés selon les sportifs et leurs ambitions.

Il était nécessaire tout au long de la compétition de rester dans l’état d’esprit idéal face notamment aux échecs ou aux blessures. Cela a aussi aidé les athlètes étrangers à s’adapter à l’environnement tokyoïte, tant lors des épreuves que durant leur séjour sur place.

Il est néanmoins utile de préciser que la préparation mentale et psychologique ne remplace pas les entraînements physiques. Ces trois aspects sont complémentaires pour aboutir à de meilleures performances, tant sur le plan individuel que collectif.

Related Posts

Laisser un commentaire

Ne pas publier l'adresse mail Les champs obligatoires sont marqués *